Pupille blanche

 

Je fixe longtemps le blanc

Du fond de ma pupille.

J’ai l’air de méditer.

Ma pensée souvent s’effondre,

Dans des recoins pleins de pénombre.

L’artiste doit des comptes

À son existence.

réponses desactivées




Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus